Nous demandons donc:

• au niveau européen, que l’on adopte immédiatement les mesures nécessaires pour faire baisser le niveau de protection du loup;

• au niveau national, que l’on adopte immédiatement les mesures nécessaires pour rendre possible le prélèvement contrôlé de loups dans le Haut Adige, en harmonie avec les directives européennes.

Reason

Les exploitations agricoles de montagne et les alpages ont une importance particulière pour le Haut Adige, pour le paysage, pour la biodiversité, pour la prévention des effets des agents atmosphériques et surtout pour le tourisme. La très rapide augmentation de la population de loups en Italie et dans la Suisse voisine génère toujours plus de conflits entre les loups et les animaux d’élevage, mais aussi entre le loup et l’homme. Les alpages, à cause de la conformation et de l’orographie du terrain, sont très difficiles à défendre. La conséquence la plus probable sera l’abandon des « malghe » (NDT alpages du Haut Adige). A cela s’ajoute le fait que le loup est en train de perdre progressivement sa timidité naturelle et se rapproche toujours plus des habitats humains et des personnes, qui voient dans ce fait une menace pour la propre sécurité.

Pour la protection de l’agriculture de montagne et la conservation d’un territoire agricole vivant et productif, mais aussi pour la sécurité des citoyennes et des citoyens, il est impératif de pouvoir prévoir un contrôle de la population de loups. C’est le degré même de protection de cette espèce, en tenant compte du nombre de loups en croissance rapide dans toute l’Europe, qui doit être remis en question. Le pourcentage croissant des hybrides et les nombreux cas d’abattage illégal sont en contradiction avec la protection de l’espèce et pourrait être limités de façon nette par des prélèvements contrôlés.

pro

le loup détruit peu a peu les animaux de montagne son expansion incontrôlée et très onéreuse pour la société et très décourageante pour les éleveurs il est injuste qu'égoïstement des pseudo défenseurs de la nature prennent le parti de détruire des activités humaines si durement maintenues

contra

No CONTRA argument yet.