openPetition wird europäisch. Wenn Sie uns bei der Übersetzung der Plattform von Deutsch nach Deutsch helfen wollen, schreiben Sie uns.
close
Bild zur Petition mit dem Thema: Vers une première vraie élection transeuropéenne! Vers une première vraie élection transeuropéenne!
  • Von: Victoire Baeyaert (Franck Biancheri Network) mehr
  • An: Citoyens Européens et Dirigeants de l'UE
  • Region: Europäische Union mehr
    Kategorie: Bürgerrechte mehr
  • Status: Die Petition ist bereit zur Übergabe
    Sprache: Französisch
  • Sammlung beendet
  • 6 Unterstützende
    6 in Europäische Union
    Sammlung abgeschlossen

Vers une première vraie élection transeuropéenne!

-

English petition | Deutsche Petition | Petición en español

« Donnez-nous l’élection dont nous avons besoin pour donner le meilleur de nous-mêmes ! »

Oui, pour résoudre la crise politique actuelle, je pense que les décisions prises au niveau européen doivent être légitimées démocratiquement dans le cadre d’une vraie élection trans-européenne.

Cette pétition fait suite à une lettre ouverte aux dirigeants de l’UE publiée à la suite du Brexit par l’AAFB. Nous vous invitons à lire ce plaidoyer pour une première élection trans-européenne : Lettre ouverte des citoyens européens aux dirigeants de l’UE, 20/07/2016.

Mesdames, Messieurs les dirigeants européens,

Nous touchons aux dernières limites de la capacité de l’ancienne UE à résister aux vagues de l’Histoire s’écrasant sur nos rives : crise monétaire, crise bancaire, crise fiscale, crise de voisinage, crise transatlantique, crise morale, crise migratoire, crise sécuritaire… avec le Brexit, la dislocation du continent est enclenchée et, en 2017, probablement, ce qui reste de l’UE s’effondrera dans le populisme et le chaos politique et/ou se durcira en une Europe autoritaire.

La démocratisation du projet européen est donc un objectif de toute première importance désormais...

Changer d’état d’esprit . Pour cela, il suffit de reconnaître que l’Union européenne est bien est une construction politique. Dès lors que l’Union politique est admise, sa démocratisation devient non seulement pensable mais impérieuse. . Il faut ensuite admettre que les élections législatives européennes ne sont pas un vrai moment de validation démocratique des grandes orientations politiques de notre continent : de cet agglomérat d’élections nationales, aucun débat européen n’est jamais né. En reconnaissant cela, l’UE s’autorise à inventer quelque chose de plus convaincant en matière de démocratie européenne. . Quant aux référendums, il faut cesser de demander aux citoyens s’ils sont pour ou contre l’Europe ! La construction européenne est en cours depuis 60 ans maintenant. On ne demande pas à un poisson s’il est pour ou contre l’eau sans le rendre fou et le pousser au suicide!

Begründung:

Donner l’oxygène européen aux débats politiques du continent A la place, il est largement temps de demander aux Européens ce qu’ils voudraient que l’Europe fasse pour eux : . comment l’Europe pourrait-elle permettre un retour à la paix sociale dans les différents pays de l’UE? . comment l’Europe pourrait-elle aider à recréer la capacité de financement des infrastructures, hôpitaux, écoles… qui faisait la fierté de notre continent ? . comment l’Europe pourrait-elle relancer l’économie d’une manière qui profite à tous les Européens ? . comment l’Europe peut accélérer la transition énergétique et inventer de nouveaux modèles économiques soutenables ? . comment l’Europe pourrait-elle définir une fois pour toutes ses limites géographiques et les rendre protectrices sans s’enfermer dans une forteresse ? . comment l’Europe pourrait-elle apaiser ses relations avec ses grands voisins russes, turcs, américains… sans se coucher devant aucun d’entre eux ? . comment l’Europe pourrait-elle contribuer positivement à la diminution des immenses tensions géo-politiques mondiales ? …

Poser les questions européennes aux citoyens européens

Comme dans toute démocratie, les conditions doivent être réunies pour que différentes visions s’expriment et que les citoyens puissent choisir entre elles. La démocratie n’est pas un langage oui-non. En reconnaissant ce point, pourront se déployer les conditions d’un vrai débat constructif et enrichissant, un débat qui grandisse les citoyens… et ses dirigeants, et renverse le mouvement actuel. Un « coup démocratique européen », c’est « tout simplement » une élection européenne, une vraie, dans laquelle se confrontent des visions de l’Europe - au lieu des agendas des partis nationaux des Etats qui la composent, une élection invitant les citoyens de différents pays à un débat et à un rendez-vous communs (circonscription unique, listes et programmes transeuropéens représentés par des équipes plurinationales, campagne commune, poids de vote identiques).

Balayer les objections : « Cela paraît toujours impossible tant que ce n’est pas fait »
Si vous le voulez, vous le pourrez.

Les 28 ne pourront pas s’entendre sur un tel projet ? Il suffit que quelques pays centraux se mettent d’accord sur sa tenue pour générer une saine dynamique de débat transeuropéen. D’autres se rallieront à l’initiative. Après tout, l’UE est un espace de coopération renforcée… pourquoi pas en matière de démocratisation ?

Les Traités vous en empêchent ? C’est que les Traités sont des Traitres et doivent être contournés ; les national-Européistes vont de toute façon s’en charger bientôt. Et personne ne pleurera la « traitocratie » mortifère qui s’est instaurée pour combler l’absence de gouvernance politique vivante de l’UE.

Il n’y a pas de partis politiques prêts à concourir dans une élection transeuropéenne ? Le seul moyen de faire émerger les mouvements transeuropéens dont le continent a besoin pour sa démocratisation, c’est de lancer une élection transeuropéenne. Les trois décennies de générations Erasmus sont depuis longtemps prêtes à s’organiser.

Vous n’avez pas confiance dans les citoyens européens qui risquent de « mal » voter ? Ce ne sont pas les citoyens qui votent mal, ce sont les questions qui sont mauvaises. Il est temps de poser des questions-européennes ouvertes aux Européens et non des questions-européennes fermées aux Français, Allemands, Italiens… Cela fera toute la différence.

Il n’y a rien à élire dans l’UE ? Pourquoi ne pas nous faire voter sur un exécutif de l’Euroland ? Nous sommes 300 millions à être indissolublement (cette fois, c’est la Grèce qui l’a prouvé) liés par cette monnaie commune, ce « souverain » commun. Quelle meilleure base de lancement pour une union politique et démocratique de notre continent ?

Vous serez dans les livres d’Histoire… mais par quelle porte voulez-vous y entrer ?

Aujourd’hui des forces néfastes tentent de prendre le contrôle du continent. C’est dans ce danger mortel que vous devez trouver les forces et la volonté pour inaugurer la dernière étape de la construction européenne, sa démocratisation,qui doit remettre aux mains de ses bénéficiaires ultimes - les citoyens européens - la machine technocratique dont tentent actuellement de s’emparer des gouvernements national-européistes.

Donnez-nous l’élection dont nous avons besoin pour donner le meilleur de nous-mêmes ! Et soyez les premiers à relever le défi de l’invention de la démocratie transnationale dont le monde entier à besoin pour ne pas continuer à basculer dans le cauchemar.

Bien respectueusement

Collectif du Réseau Franck Biancheri www.leap2020.net

Im Namen aller Unterzeichner/innen.

Paris, 07.02.2017 (aktiv bis 06.08.2017)


Debatte zur Petition

Noch kein PRO Argument.
>>> Schreiben Sie das erste PRO-Petition Argument

Noch kein CONTRA Argument.
>>> Schreiben Sie das erste CONTRA-Petition Argument



Unterstützer nach Länder

LandAnzahl  Quorum?
Deutschland 2 0,0%
France 2 0,0%
Österreich 1 0,0%
Belgique 1 0,0%

Petitionsverlauf