La Libéralisation du cannabis à usage médical En l´assimilant aux drogues dures telles que l´héroïne, l´opium et la cocaïne dans la convention des Nations Unies de 1961 - et ce pour des raisons purement économiques - le cannabis a subi une stigmatisation au niveau mondial. A tort. L´Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande aux Etats membres de l´ONU de reclassifier le THC et le placer de la liste IV à la liste I dans la Convention sur les stupéfiants, d´en autoriser l´utilisation à des fins médicales et d´éliminer le CBD (sans propriétés inébriantes) de la Convention en général. Mais également le Parlement européen a demandé dans sa Résolution du 13 février 2019 à la Commission Européenne et aux Etats membres la libéralisation du cannabis en médecine. Nous poursuivons les objectifs suivants: • la libéralisation prochaine du cannabis à des fins médicales (comme en 2017 en Allemagne: fleurs de cannabis sur ordonnance!) Créer un marché afin de baisser les prix • la suppression du CBD et des produits dérivés de la liste de restrictions du Règlement sur les nouveaux aliments (Novel food), qui favorisent l´industrie pharmaceutique sur le marché • le contrôle du marché grâce à des tests de produits et des labels de qualité • la formation des médecins et des pharmaciens sur l´usage du cannabis en médecine • le remboursement des frais par les compagnies d´assurance Pour plus d´informations consulter www.allianz-gegen-ignoranz.at

Reason

De nombreuses études attestent l´efficacité du THC contre les douleurs chroniques, nausées et vomissements et contractures musculaires liées à la sclérose en plaques. Les fleurs de cannabis encore plus que les substances monoconstituantes contenues dans quelques médicaments. Le marché reste toutefois un marché monopolistique. Pour cette raison les traitements médicaux à base de cannabis vendus en pharmacie atteignent des prix exhorbitants. Cela doit changer afin que des millions de patients douloureux chroniques puissent se permettre d´acheter cette plante médicinale ou autres produits dérivés. Beaucoup d´expériences recueillies ainsi que d´autres études démontrent que le CBD (non inébriant) a ou pourrait avoir bien d´autres effets medicaux. Il a un effet calmant, favorise le sommeil, est relaxant et antalgique. Il ya également des études en cours pour voir si le CBD (en forte dose) peut faire reculer le cancer ou même le guérir. Ces propriétés du CBD rendent la molécule pour l´industrie pharmaceutique très interessante. Mais au lieu de faire des recherches à ce sujet et être présents sur le marché, l´industrie pharmaceutique et ses lobbyistes essaient d´expulser le CBD et les produits CBD du marché libre. L´astuce consiste à faire pression sur des groupes de travail de la Commission européenne et de l´Autorité alimentaire européenne EFSA pour faire classifier le CBD et les cannabinoïdes comme nouveaux aliments (Novel Food) et ainsi pouvoir mettre en place des procédures d´autorisation onéreuses et longues pour les compléments alimentaires et les produits cosmétiques. C´est ce que certains tentent en ce moment. La prochaine réunion du groupe de travail a lieu le 12 mars 2019. Nous exigeons que les organisations de consommateurs et de patients soient entendues. Car celui qui expulse le CBD du marché libre cautionne seulement l´industrie pharmaceutique et prive des millions de patients d´une plante médicinale efficace. Merci beaucoup pour votre soutien. Peter Kolba de Laa am Walde, Basse Autriche.

Thank you for your support, Peter Kolba from Laab im Walde
Question to the initiator
pro

Not yet a PRO argument.

contra

No CONTRA argument yet.