Éducation

Pour la cantine à un euro à Crest

La pétition est adressée à
Mairie de Crest
370 Soutien
Collecte terminée
370 Soutien
Collecte terminée
  1. Lancé mai 2023
  2. Collecte terminée
  3. Préparer la soumission
  4. Dialogue avec le destinataire
  5. Décision

Nous demandons au conseil municipal de Crest d’adopter une tarification sociale pour la cantine lors du prochain conseil municipal du 16 juin prochain afin de bénéficier du dispositif « Cantine à 1 euro » mis en place par l’Etat.

Raison

Pour la cantine à 1 euro à Crest pour les familles modestes !

Pour l’annulation de la hausse du tarif de la cantine pour toutes les familles !

Le dispositif 'Cantine à 1 euro' permet aux familles modestes ayant un quotient familial inférieur ou égal à 1000 euros de payer la cantine 1 euro au lieu du tarif habituel de 3,60 euros, qui doit passer à 3,80 euros à la rentrée prochaine.

D’après les dernières données de la CAF, cette mesure concerne 329 familles crestoises avec des enfants entre 3 et 11 ans, soit 58% du total. Ces familles pourraient donc payer la cantine 1 euro à la rentrée prochaine, l’Etat remboursant 3 euros supplémentaires à la mairie de Crest, pour un total de 4 euros par repas payés à la mairie, supérieur au tarif prévu de 3,80 euros. 

Ce surplus permettrait même d’annuler l’augmentation du tarif prévue pour les autres familles, en maintenant le tarif actuel de 3,60 euros pour toutes les familles crestoises. 

Nous demandons donc l’adoption d’une tarification sociale de la cantine, condition du dispositif, avec les 3 tranches suivantes : 

  • 1ère tranche à 1 euro pour les familles avec un quotient familial inférieur ou égal à 1000 euros
  • 2ème tranche à 3,60 euros pour les familles avec un quotient familial supérieur à 1000 euros et inférieur ou égal à 1500 euros
  • 3ème tranche à 3,61 euros pour les familles avec un quotient familial supérieur à 1500 euros

La logique serait ici la même que celle déjà appliquée pour les tarifs du périscolaire à Crest, dont le tarif de 1 euro ou 1,10 euro dépend des revenus, cette différence de tarif étant effectuée afin de percevoir les aides de la CAF. 

Cette aide de l’Etat serait particulièrement la bienvenue à un moment où les familles, et particulièrement les plus précaires, subissent un choc d’inflation inédit depuis l’an dernier, avec une hausse moyenne des produits alimentaires de 15% selon l’INSEE. Ce choc est particulièrement ressenti à Crest où le taux de pauvreté est plus élevé que la moyenne nationale.

Cette inflation et la hausse des prix de l’énergie a également des répercussions sur la qualité du service offert à la cantine. Un élément du menu vient ainsi d’être supprimé récemment, et l’objectif de 50% de produits bio/labellisés n’est plus atteint, avec même 0% dans les menus d’avril-mai. 

Cette aide représente un montant substantiel puisqu’elle permettrait à ces familles modestes de faire une économie de près de 400 euros pour 1 enfant pour toute l’année scolaire, 800 euros pour 2 enfants et 1200 euros pour 3 enfants. L'annulation de la hausse prévue du tarif de la cantine pour les autres familles permettrait par ailleurs une économie de près de 30 euros par enfant et par an pour ces familles.

Cette aide permettrait enfin de réduire la participation des familles au coût du repas à la cantine, celle-ci étant passée de 41% en 2013 à 48% en 2023.

D’autres communes drômoises ont récemment adopté ce dispositif comme TaulignanSaint-Jean-de-Galaure ou encore, plus proche, Chabrillan.

Nous demandons donc au maire et aux conseillers municipaux de la ville de Crest d’adopter une délibération adoptant cette tarification sociale des cantines pour bénéficier du dispositif « Cantine à 1 euro » lors du conseil municipal du 16 juin prochain.

Le collectif “Pour la cantine à 1 euro à Crest”

Pour plus d'informations, consultez le site internet du collectif

Il n'y a pas de débat. L'état à mis en place un dispositif d'aide pour les foyers les plus modestes. Il est impensable qu'une mairie ne prenne pas le temps de mettre en place ce type de programme. En espérant que la situation va rapidement évoluer.

Pas encore un argument CONTRA.

Contribuer à renforcer la participation citoyenne. Nous souhaitons faire entendre vos préoccupations tout en restant indépendants.

Promouvoir maintenant