• Petition wurde nicht eingereicht

    at 12 Oct 2018 00:11

    Liebe Unterstützende,
    der Petent oder die Petentin hat innerhalb der letzten 12 Monate nach Ende der Unterschriftensammlung keine Neuigkeiten erstellt und den Status nicht geändert. openPetition geht davon aus, dass die Petition nicht eingereicht oder übergeben wurde.

    Wir bedanken uns herzlich für Ihr Engagement und die Unterstützung,
    Ihr openPetition-Team

  • Die Zeichnungsfrist ist beendet

    at 12 Mar 2014 09:15

    Dear supporters!

    We've made it! The Parliament of the EU has decided: the Commissions proposal for a seed regulation is politically dead. In yesterdays plenary session was adopted with 51 to 130 votes a legislative resolution, which rejects the proposal of 6 Mai 2013 very clear and calls the Commission to submit a new one.

    Until the last moment it was unclear: would the Parliament adopt such a legally binding resolution or would it restrict itself to a simple appeal to the Commission to withdraw the proposal? This appeal in the so called rejection report got 650 to 15 votes. But the Parliament insisted in a voting on the legislative resolution with the above mentioned result.

    By this the longstanding engagement of organisations and groups which are dedicated to the maintaining and broadening of diversity, which are working for farmers rights to produce, exchange and use their seed or which are breeding varieties for ecofarming was successful.

    With this decision the Parliament gave ear to the many hundreds of thousands of people from many European countries which signed since April 2013 diverse petitions against the Commissions proposal. Alone our petition „seed diversity under threat“ got some 150.000 supporters in 12 different languages.

    A big „THANK YOU“ to all of you!

    Now it would be important to adopt the current – even restrictive – EU-seed-law to the demands of maintaining and broadening of diversity. By this there should be given a reasonable legal framework to the groups, organisations and individuals which are engaged in this, and these initiatives should be supported and not restricted. A first step could be the evaluation of the so called conservation directives 2008/62/EC and 2009/145/EC, which should be done (as the directive itself demands) until end of 2013.

    On the other hand the official control of the seeds of the seed industry has to be ensured. Concentration processes through acquisitions and interdependence have led in the past 30 years to a dangerous market power of the major chemical and seed corporations. And the seed industry won't give up their aim. Yesterday the seed lobby ESA tried to disturb the audience be claiming that the decision taken by the Parliament is invalid by procedural mistakes, see kurzlink.de/esa-seedlaw-140311. Anyhow, ESA's Secretary General Garlich von Essen had to admit the strength of the opponents to the new seed regulation and has spoken of a "very, very strong campaign".

    Now we have to wait and be aware of how the Commission and the Council react on the resolution of the Parliament – and we will be attentive to intervene if necessary. In the times of climate change and exhaustion of resources we need a reorientation in the demands to varieties. How long agriculture and horticulture will be able to afford high-input-varieties? In the long run we need varieties with a positive energy balance – for this we need a rethinking in the seed legislation, and for this the support of you all will be needed furthermore!

    Best regards
    Andreas Riekeberg

    Campaign for Seed-Sovereignty
    www.seed-sovereignty.org

  • Die Zeichnungsfrist ist beendet

    at 27 Jan 2014 00:29

    Dear subscriber of our petition on the EU-seed regulation,

    will the proposal of the EU Commission will be rejected in the next days or not?

    The negotiations on the new seed regulation in the AGRI committee of the EU Parliament are at a crossroads!

    On the one hand: nearly all the coordinators of the political groups signed an amendment "The European Parliament rejects the Commission proposal." Very nice! If this would be accepted it would help a lot, because the Commission would have to re-draft the proposal.

    On the other hand the commission and the ESA (lobby of the seed industry) did much lobbying last week. They want to be the proposal accepted by the Parliament with only little changes, because this proposal privileges the industrial varieties, very homogeneous and stable, and by this it discriminates biodiversity and farmers varieties.

    The commission talks about a "level playing-field" for all operators. Unfortunately economy is not a game but a battle - and a level battlefield at DUS-criterias would privilege the strongest operators, the transnational seed companies like Monsanto, Bayer, BASF, Syngenta, DuPont Pioneer, Dow Chemical and KWS with their industrial DUS-varieties.


    We have to act against their lobbying just now! On Mon 27 Jan (today) in the afternoon the AGRI committee is discussing the rejection, on Tue 11 Feb they are going to vote on the rejection.

    Please call you MEP, especially the members of the AGRI committee! The earlier the better! You find the telephone numbers of their offices in Brussels below. Please tell them that you are concerned of the seed legislation and ask them for the rejection of the Commissions proposal, because of its many negative impacts.

    A redrafting would provide the chance to prepare a new and much improved proposal:
    - which keeps farmers production and marketing of seeds free of bureaucracy and thereby could really consider the farmers rights to produce, exchange, sell and use the seed they want,
    - which enables the registration of organically bred varieties in an appropriate manner and
    - which keeps the maintaining of agrobiodiversity free of bureaucracy.

    You may refer to the Vienna Declaration "Protect our natural heritage, biodiversity and resulting food security!" www.eu-seedlaw.net which is signed by more than 40 organisations from all over Europe and translated into 16 languages. Please mention: The best way to allow diverse varieties on the open market would be to make a shift from a compulsory system of registration and certification to a voluntary one. (Please do not let disturb you: this would NOT allow GMO - they are subjected to another regulation, the Directive 2001/18/EC ... on the deliberate release into the environment of genetically modified organisms!)

    Please act now!

    With best regards
    Andreas Riekeberg
    Campaign for Seed Sovereignty
    www.seed-sovereignty.org/FR/


    Telephone numbers of MEPs (members and substitutes in AGRI) from:

    France:
    Eric ANDRIEU: +32(0)2 28 45170
    Michel DANTIN: +32(0)2 28 45533
    Agnès LE BRUN: +32(0)2 28 45124
    Sylvie GOULARD: +32(0)2 28 45450

    Belgium:
    Marc TARABELLA: +32(0)2 28 45444

  • Petition in Zeichnung

    at 27 Oct 2013 23:55

    Chers signataires de notre pétition " La diversité des semences est en danger – contre le nouveau règlement européen ! "

    Avec quelque 1.400 signatures à la fin de la période de souscription de la pétition a eu une bonne réponse . Merci à tous ceux qui ont signé ! La période maximale de six mois est prescrit par la plate-forme " openPetition " et ne peut pas être prolongé. Nous remercions également openPetition pour fournir la plate-forme !

    Quel est le prochain ?

    La pétition sera remise au cours du processus législatif à Bruxelles. Quand il y aura le bon moment pour cela, il faut poursuivre les cours. Jusqu'à présent, le rapporteur de la législation semencière a été mis à la commission agricole de plomb du Parlement européen ( Sergio Silvestris du PdL italien , membre du Groupe du PPE ) . Il formulera le rapport de la commission sur le projet de loi à la Chambre du Parlement. Il ya aussi ce qu'on appelle rapporteurs fictifs des autres groupes . Un premier débat sur ​​le projet de loi a eu lieu à 30,9 , voici un regard en arrière : www.seed-sovereignty.org/PDF/2013-10-14_FR_MPE_critiquent_la_proposition_pour_une_legislation_de_semences.pdf . Des autres groupes venus des demandes et des critiques de la proposition de la Commission. En fin de compte , il sera important que les membres du Groupe du PPE suivre leur conscience dans la question des semences et interfèrent de façon éclatante dans le débat - et non se plier à la discipline de parti, supposé être fixé par Albert DESS de Bavière.

    Les prochaines étapes sont maintenant: le deuxième débat de la commission de l'agriculture sur 11/25-26/2013 et la présentation des amendements jusqu'au 12/04/2013 . Après cette date, ces amendements seront débattus et votés . Le premier débat à la Chambre du Parlement est prévue pour la mi Avril 2014.

    En outre un groupe de travail du Conseil de l'Union européenne se réunit actuellement une fois par mois . Là, les gouvernements des pays membres sont représentés, et qu'ils préparent leur position. Si les résultats du Parlement et du Conseil sont soit différente, une soi-disant « trilogue » entre la Commission européenne , le Parlement et le Conseil se tiendra .


    Que puis-je faire moi-même plus ?

    a) Informez-vous et d'autres! Regardez et filtrer notre Doku «Semences en résistance» www.youtube.com/watch?v=e6Gg2kRV_Rs . Passer cette info sur , lire et distribuer notre brochure www.saatgutkampagne.org/PDF/Livret_semences_en_resistance_FR_web.pdf

    b ) Discutez dans des groupes locaux sur le sujet. Et pour encore plus de jours la pétition peut être signée à www.openpetition.de/petition/online/la-diversitadelle-sementi-ein-pericolo-contro-una-regolamentazione-europea-dettata-dallindustria#googtrans(de%7Cit)

    c) entrer en conversation avec les parlementaires de l'UE : écrire aux députés pour lesquels vous disposez d'une proximité géographique www.europarl.europa.eu/committees/fr/agri/members.html#menuzone . Expliquez pourquoi la diversité des semences et des agriculteurs des semences est important pour vous et ce que vous avez besoin pour la nouvelle législation sur les semences . Reportez-vous à la « déclaration commune sur la proposition de loi sur le matériel végétal de reproduction " , www.seed-sovereignty.org/PDF/joint_statement_seed_legislation_2013-06-12_web.pdf Si vous nous informiez de réactions , nous pouvons y entrer.

    d) Commencez par vous-même pour sauver les semences ! Assister ou organiser des semences swaps - un excellent moyen d'entrer en contact avec des personnes partageant les mêmes idées ! Swaps de semences sont préférables de Février à Avril .

    e) visiter www.seed-sovereignty.org/FR
    Nous essayons de vous tenir au courant !

    Cordialement
    Andreas Riekeberg
    Campagne pour la souveraineté sur les semences
    www.seed-sovereignty.org/FR/index.html

  • Petition in Zeichnung

    at 27 Oct 2013 02:42

    Bonjour ,

    vous avez signé la pétition « La diversité des semences est en danger – contre le nouveau règlement européen ! » . Merci!

    Aujourd'hui est le dernier jour pour signer cette pétition ici: www.openpetition.de/petition/online/la-diversit-des-semences-est-en-danger-contre-le-nouveau-rglement-europen#googtrans(de%7Cfr)

    Si vous souhaitez partager la pétition avec d'autres personnes, s'il vous plaît le faire tout à l'heure.

    Avec votre aide, nous allons atteindre le niveau de 1.500 signatures!

    Parmi les derniers commentaires de la pétition de signataires:
    « Les semences sont notre patrimoine mondial depuis des millénaires. Nous avons le droit de les cultiver, personne ne nous l'interdira. »
    « La planète est notre seule maison, nous devons protéger les plantes et les êtres vivants qui la peuple. »
    « L'uniformisation, la standardisation et l'industrialisation, soi-disant pour la "sécurité des consommateurs", de fait pour la domination des multinationales de l'agroalimentaire. Stop! »
    « Il y a urgence d'agir. Ne laissons pas des intérêts économiques l'emporter sur les libertés et les besoins des citoyens. »

    Une semaine plus vos amis peuvent signer cette pétition dans la version italienne et française ici: www.openpetition.de/petition/online/la-diversitadelle-sementi-ein-pericolo-contro-una-regolamentazione-europea-dettata-dallindustria#googtrans(de%7Cit)

    Cordialement
    Andreas Riekeberg

    Campagne pour la souveraineté sur les semences
    www.seed-sovereignty.org/FR/index.html

  • Petition in Zeichnung

    at 14 Oct 2013 00:12

    Les eurodéputés critiquent la proposition pour une législation du secteur de semences

    La critique de la proposition de la commission européenne (SANCO, www.seed-sovereignty.org/PDF/EU_COM_proposal_PRM_FR.pdf ) issue de la campagne pour la souveraineté des semences a été reprise en partie par quelques membres du Parlement pendant la première consultation du comité AGRI.

    Lors de la réunion lundi 30.09 Martin HÄUSLING (Verts/EFA; D), Ulrike RODUST (S&D; D), Britta REIMERS (ALDE; D) et Karin KADENBACH (S&D; A) ont pris la parole et alerté sur le probable renforcement de la concentration dans le marché international des semences et le nombre élevé des règlements d'application. En outre ils se demandent dans quelle mesure les petits producteurs seraient concernés et si les méthodes de production seraient transparentes.

    John Stuart AGNEW (EFD; GB) a souligné l'importance de ne pas toucher à l'échange des semences entre usagers non professionnels. Marc TARABELLA (S&D; B) revendique l'échange libre entre agriculteurs. Georg LYON (ALDE; GB) a contesté la simplification recherchée à travers le nouveau règlement.

    Le rapporteur Sergio SILVESTRIS (PPE; I) et Herbert DORFMANN (PPE; I) soutiennent fortement le règlement proposé. Etonnamment ils ne semblent ni capables ou désireux de distinguer l'enregistrement de variétés de la certification des matériaux multiplicateurs. Le rapporteur adjoint Luis Manuel CAPOULAS SANTOS (S&D; P) plaide également pour la proposition qui accentue les aspects sanitaires et l'identité des variétés, ce dont Silvestris a fait plusieurs fois référence pour répondre au commentaires des autres membres du parlement.

    Le représentant de la commission (SANCO) POUDELET a précisé qu'un agriculteur qui vend des semences avec profit sera obligé de se certifier. Ce durcissement des contrôles des agriculteurs qui produisent des semences a été remarqué par la Campagne pour la souveraineté des semences juste avant la consultation.

    Regardez la vidéo de la rencontre avec une traduction en italien: bifurcatedcarrots.eu/euparl/agri30sept_it.wmv. Demander un lien pour télécharger en français: tinyurl.com/COM-AGRI-130930-FR

    Les membres du comité d'agriculture et de tout le parlement européenne sont mis en demeure de prendre parti pour la diversité et pour la souveraineté alimentaire, ainsi que de réviser profondément la proposition actuelle, voire même le réécrire. Nous sommes en accord avec beaucoup d'autres organisations qui luttent pour la souveraineté des semences: toutes les variétés à pollinisation libre qui ne sont pas soumises à la propriété intellectuelle doivent rester en dehors de l'application de la législation européenne.


    Arrêter l'érosion génétique, ne pas l'accélérer!

    Désormais non seulement la commercialisation mais aussi la production de semences seraient pris en compte par la législation européenne. Des petites exploitations agricoles comme des entreprises de jardiniers qui produisent les semences pour leurs propres besoins ou pour l'échange avec les voisins seraient par exemple concernées pour la première fois par la législation les obligeant à enregistrer globalement leurs activités (Article 6 – 8 de la proposition). Ceci poserait des difficultés surtout pour des exploitations subsistantes en Europe de l'Est et du Sud. C'est également important pour tous les agriculteurs qui gardent une partie de leur récolte pour le semis de l'année prochaine.

    En outre le règlement envisagé aurait un impact bien plus fort sur les pays membres que les directives actuelles. Un règlement doit être strictement appliqué et par conséquent ne laisse pas une marge de manœuvre pour une adaptation aux structures agricoles spécifiques dans certains pays.

    Par ailleurs, le problème fondamental de la réforme de la législation européenne est de toujours préférer les variétés très homogènes et stables (conformes aux critères DUS). Celles-ci sont adaptées aux intrants chimiques et aux conditions de transformation de l'industrie agro-alimentaire qui demande des produits homogènes, transportables et stockables. Donc le resserrement de la biodiversité continuera.

    Un changement du cours de la politique devrait se focaliser sur la génération et la promotion d'une vraie diversité de variétés. de telles variété si sont adaptées aux conditions régionales du climat et du sol autant qu'à la transformation artisanale qui offrent des sensations gustatives riches et qui ont une base génétique profonde. Par contre continuer cette politique obsolète en poursuivant une amplification du champ d'application et en maintenant une concentration sur les variétés DUS accélérerait l'érosion génétique et menacerait la base de l'alimentation pour les générations à venir.

    Ici vous pouvez signer la lettre ouverte aux institutions de l'UE: tinyurl.com/semences-en-danger

    Cordialment
    Andreas Riekeberg
    www.seed-sovereignty.org/FR/index.html

  • Petition in Zeichnung

    at 10 Jun 2013 21:39

    Cher défenseur de la pétition “diversité des semences en danger”

    Merci pour votre soutien accordé à notre pétition! Elle est en ligne depuis 6 semaines, traduite en 15 langues et a récolté déjà 44.000 signatures venues des 4 coins de l'Europe et d'ailleurs. Lien vers d'autres langues:http://www.seed-sovereignty.org/EN/

    Que s'est-il passé pendant ces dernières semaines?

    Le lundi 6 mai, la Commission européenne a approuvé la proposition de règlement sur la prodution et la commercialisation des semences (PRM), basée sur son “non papier”datant de novembre 2012, lui-même critiqué dans notre pétition. La proposition intègre néanmoins une mesure pour les “variétés de niche” uniquement grâce aux pressions collectives sur les politiciens.

    De nombreuses critiques s'élèvent contre cette proposition de règlement; par exemple, l'article de presse “Arche de Noé” www.saatgutkampagne.org/130507_press_release_Arche_Noah.PDF et l'article de la plateforme allemande pour la diversité des cultures et des élevages, nommé: “Les semences qui peuvent être sauvées disparaissent du marché” ”www.kulturpflanzen-nutztiervielfalt.org/seed-can-be-saved-disappearing-market .

    Nous maintenons les demandes exprimées dans notre pétition et elles seront présentées aux membres du Parlement européen et du Conseil des Ministres européens.

    Avant le vote du 6 mai, six Commissaires européens ont été informés sur l'éxistence de la pétition et sur son nombre des signataires par langues. Nous leur avons demandé de rejeter cette régulation, mais elle est néanmoins passée.

    Il est important d'appuyer les demandes pour une nouvelle régulation de l'UE qui crée les conditions adéquates pour la diversité des semences, pour les variétés sélectionnées à la ferme et les variétés uniquement adaptées aux cultures biologiques grâce à leur remarquable diversité génétique.
    Nous comptons sur votre soutien pendant les prochaines semaines et les prochains mois pour porter nos interpellations jusqu'au Parlement européen et/ou la manifestation de nos demandes par d'autres moyens de communication, cf www.europarl.europa.eu/pdf/general/cal2013.pdf

    Pour les activités parlementaires extérieures, elles devraient se dérouler dans leurs propres pays. Vous voulez peut-être organiser des discussions avec vos parlementaires au sujet des semences? Ce serait très important s'ils sont membres ou vice-présidents des DG AGRI ou ENVI!

    Solidairement,
    Amdreas Riekeberg

    Campagne pour la souveraineté des semences
    www.seed-sovereignty.org/FR/index.html

    P.S: la pétition peut être signée sur tinyurl.com/diversite-des-semences

Help us to strengthen citizen participation. We want your petition to get attention and stay independent.

Donate now