Region: France
Education

Lettre ouverte à Monsieur le premier Ministre et à Madame la Ministre de l’Éducation Nationale

Petition is directed to
Monsieur le premier Ministre / Madame la Ministre de l’Éducation Nationale
11 supporters
2% achieved 500 for collection target
11 supporters
2% achieved 500 for collection target
  1. Launched 11/06/2024
  2. Time remaining > 4 months
  3. Submission
  4. Dialog with recipient
  5. Decision

I agree that my data will be stored . I decide who can see my support. I can revoke this consent at any time .

 

Parents d’élèves et enseignants, nous nous adressons à vous pour vous exprimer notre rejet de la mise en place des « groupes de besoin », qui seront en réalité des groupes de niveau, ainsi que de l’ensemble des mesures du choc des savoirs.
Nous n’acceptons pas ces mesures qui visent à faire le tri des élèves en fonction de leur niveau scolaire, niveau qui est souvent en rapport avec leur situation sociale.
Mettre à part ces collégiens « en difficulté », c’est les montrer du doigt et cette stigmatisation aura pour conséquence de creuser les écarts de niveau avec les autres élèves. En effet, les rythmes de progression ne pourront, dans les faits, être identiques. Ces élèves, triés dès la 6e, se verront le plus souvent assignés au groupe des élèves en difficulté jusqu’à la 3e
Ainsi, nous refusons que nos établissements soient les lieux qui instaurent et systématisent le tri social.
Ainsi, nous refusons que nos établissements soient les lieux qui instaurent et systématisent le tri social.
Dans les écoles, collèges et lycées du département, il manque des remplaçants, il manque des personnels de toutes les catégories : enseignants, personnels de vie scolaire (surveillants et CPE), accompagnants pour les élèves en situation de handicap (AESH), médico-sociaux (infirmières, assistantes sociales, médecins scolaires), RASED, etc.
La réforme instaurant les groupes de niveau ne résout pas le problème des classes surchargées. C’est pourtant ce qui prive nos enfants et nos élèves des possibilités de progresser et d’être suivis comme il le faudrait.
Prenons l’exemple de nos collèges : au collège de Saint-Jean de Védas aucun niveau ne connaîtra un effectif inférieur à 28 élèves, les élèves de sixième et de cinquième lorsqu’ils seront en classe entière seront trente par classe.
Cette situation se retrouve dans tous nos établissements : au collègue de Fabrègues il y aura en moyenne plus de 28 élèves par classe (29 en troisième), au collège de Lattes et de Villeneuve lès Maguelone les élèves seront plus de 27 par classe en 6ème et plus de 28 en 5ème , au collège de Pérols tous les niveaux compteront plus de 27 élèves par classe.
Nous ne voulons pas de votre réforme instaurant groupes de niveau et choc des savoirs, mais des postes pour alléger les effectifs de toutes classes, permettre les dédoublements et le maintien de toutes les options.
Nous ne voulons pas d’une école qui aurait l’objectif d’extraire le plus tôt possible et à chaque étape de leur scolarité les élèves les plus fragiles, souvent issus des milieux les plus modestes.
Monsieur le Premier Ministre, Madame la Ministre, nous exigeons l’abrogation des textes instaurant les « groupes de besoin – groupes de niveau » et l’abandon des mesures « choc des savoirs ».

Cette démarche à votre attention s’inscrit dans le cadre du mouvement national qui exprime ces revendications qui sont portées dans notre département par la FCPE et les organisations syndicales SNES-FSU, UNSA éducation , FO, Sud éducation , CGT Educ’action.
Contact : lettreouverte34@gmail.com

Reason

Rassemblés ce vendredi 7 juin, des personnels et des parents d’élèves des collèges de Lattes, Pérols, Saint-Jean de Védas et Villeneuve les Maguelone ont adopté la motion qui suit :

« Si des reculs locaux sont obtenus sur la mise en place des groupes de niveau, aucun établissement ne sera à l’abri, ni dans l’immédiat, ni à l’avenir, sans l’abrogation de l’arrêté du 15 mars sur les groupes de niveau et de l’ensemble des textes qui mettent en place le choc des savoirs.

Nous invitons les personnels de toutes les écoles, de tous les établissements à signer la lettre ouverte adressée au premier Ministre et à la ministre de l’Éducation nationale initiée par cinq collèges de l’Hérault.

Nous la porterons ensemble à la rectrice à l’occasion d’un rassemblement au rectorat le mercredi 26 juin 2024 à 15 heures. »
Vous pouvez envoyer votre accord pour signature à l'adresse : lettreouverte34@gmail.com

Thank you for your support, Snfolc Academie De Montpellier from Montpellier
Question to the initiator

Link to the petition

Image with QR code

Tear-off stub with QR code

download (PDF)

Translate this petition now

new language version

Not yet a PRO argument.

No CONTRA argument yet.

Why people sign

Tools for the spreading of the petition.

You have your own website, a blog or an entire web portal? Become an advocate and multiplier for this petition. We have the banners, widgets and API (interface) to integrate on your pages. To the tools

Translate this petition now

new language version

Help us to strengthen citizen participation. We want to support your petition to get the attention it deserves while remaining an independent platform.

Donate now