Les Ayants Droits, L’Aspeg ‘’ Musée de Pegasus Bridge & Batterie de Merville ‘’ espèrent par cette pétition sensibiliser la probité de tous, qu'ils rejoignent ce combat, pour leur permettre de récupérer sans délai tout leur patrimoine . La vérité doit faire loi.

Le 30 Mai 2014, le Premier Ministre, Mr Valls ‘’ Chère Madame, J’ai été heureux de vous rencontrer le 16 mai dernier au Musée de Pegasus Bridge…C’est avec un vif intérêt que j’ai pu échanger avec vous autour de ce lieu de mémoire lié à votre histoire familiale, et j’a bien pris note des difficultés liées à gestion, qui fait toujours l’objet d’un contentieux.Je tiens une nouvelle fois à saluer le travail remarquable que vous avez accompli depuis 1969 pour la sauvegarde et la valorisation de ce site, en réunissant de nombreux documents et objets qui témoignent de cette période décisive de notre histoire. Je vous prie de croire, Madame la Présidente, à l’assurance de mes salutations les meilleures et les plus cordiales. Manuel Valls ‘’ . www.pegasusbridge.fr

Raison

Depuis 2000 - L'Aspeg ''Musée de Pegasus Bridge & Batterie de Merville '' est victime d' 'usurpation : sa propriété intellectuelle,ses collections privées y compris lourdes , canons, char……, terrain classé Domaine Public Maritime par définition inaliénable, par l'amiral de l'amiral de la Perrière, président d'un groupement d'intérêt économique dénommé Comité du Débarquement, complexe politico-militaro-touristique possédant le musée d'Arromanches, Bayeux et d’autres biens . Depuis 1969 - L’Aspeg ‘’Musée de Pegasus Bridge&Batterie de Merville ‘’en est la fondatrice à l’initiative de Françoise Gondrée , avec les plus hauts dignitaires et acteurs civils et militaires du 6 Juin 1944, dont le Général Sir Richard Gale commandant la 6th Division aéroportée britannique a pris immédiatement la présidence. Tous ont exprimé sans réserve leur volonté de créer ce Musée , de faire don à l’Aspeg de leurs biens propres afin d’enrichir la collection de la famille Gondrée échue à Françoise Gondrée , et ont apporté un immense soutien en bénévolat . La lettre du 15 Décembre 1969, le Général Sir Richard Gale a écrit à Françoise ‘’ Votre idée de créer une association est bonne…Je serai le Président…Triboulet fera partie ..mais n’aura aucune initiative …avec mon amour …R.Gale ‘’ ( Mr. R.Triboulet , Pdt du Comité à cette époque) En 1997- l’Aspeg avait besoin d’un autre espace et le seul terrain disponible se trouvait près du canal sur la commune de Ranville, terrain promis par écrit par le Préfet. Françoise Gondrée reprenait alors de nombreuses démarches aidée par des institutions , des associations et des fidèles bénévoles –sans liens contractuels avec quiconque - . Le Comité du Débarquement a écrit ‘’aider toute initiative relatives au Débarquement’’. C’est , en effet , sa vocation . En 2000- le nouveau bâtiment financé uniquement avec des dons a été inauguré, à l’intérieur duquel l’Aspeg ‘’ Musée de Pegasus & Batterie de Merville ‘’ y déploya ses collections propres . Le soir même, devant des généraux , des acteurs du 6 Juin 1944, l’amiral de la Perrière, ne disposant d’aucune collection, ni légitimité , s’est empressé de barricader les lieux et d’acheter le terrain occupé par l’Aspeg et à son insu. Celle-ci se trouvait devant un racket d’une incroyable violence. Sans solution amiable, l’Aspeg se trouva contrainte d’engager des procédures aux fins de récupérer tout son patrimoine. Depuis cette date, l’ Aspeg fait face à des Non lieu ‘’ne fournit pas de preuve ‘’ malgré de nombreuses pièces et titres de propriété , des dossiers qui n’avancent pas ou qui vont d’un Tribunal à un autre…. malgré de nombreuses pièces et titres de propriété : environ 600 , des dossiers qui n’avancent pas ou qui vont d’un Tribunal à un autre….et l’amiral de la Perrière n’est toujours pas inquiété…. Pendant ce temps, l’amiral de ma Perrière a arraché du mur la plaque inaugurée en juin 2000 pour y mettre la sienne, détruire les monuments biens propres de l’ Aspeg pour y mettre les siens , abuse de la notoriété de ceux qui en sont l’âme . Le 30 Octobre 1969-lettre Grand Chancelier de l’Ordre de la Libération-Mr Claude Hettier de Boislambert à ‘Chère Mademoiselle’,« je suis heureux que la question ...pegasus Bridge...favorablement considérée...je n’ai pas besoin de vous dire combien ces souvenirs pieusement gardés par les vôtres subsisteront....je vous autorise parfaitement que l’Ordre....apporte son soutien..le plus complet’’. Le 6 Juillet 1978-lettre Grand Chancelier de l’Ordre de la Libération –Claude Hettier de Boislambert à Françoise Gondrée « inutile que je ferai tout mon possible pour assister aux cérémonies que vous prévoyez....Vous savez que je rends hommage à ce que vous avez fait et qui, sans vous, n’aurait certainement pas existé...avec l’espoir de vous voir...sincères et amicaux sentiments ...meilleurs sentiments.. » , abuse de la notoriété de ceux qui en sont l’âme . Le 6 Juillet 1978-lettre Grand Chancelier de l’Ordre de la Libération –Claude Hettier de Boislambert à Françoise Gondrée « inutile que je ferai tout mon possible pour assister aux cérémonies que vous prévoyez....Vous savez que je rends hommage à ce que vous avez fait et qui, sans vous, n’aurait certainement pas existé...avec l’espoir de vous voir...sincères et amicaux sentiments ...meilleurs sentiments.. ». Il prétend interpréter une Histoire qu’il ne connait et propage de la désinformation, bat monnaie avec des biens d’autrui usurpés et transforme se lieu en foire à tout . Sans l’abnégation de Thérèse , Georges , Françoise Gondrée et l’ Aspeg , la valorisation de cet espace historique allant de Bénouville à Merville que Françoise a fait classer ou racheter par le Conservatoire du Littoral, ‘’n’aurait jamais existé ‘’.

Merci pour votre soutien, Musee De Pegasus Bridge de Ranville
Question à l'initiateur

Übersetzen Sie jetzt diese Petition

Neue Sprachversion

Actualités

  • Liebe Unterstützende,
    der Petent oder die Petentin hat innerhalb der letzten 12 Monate nach Ende der Unterschriftensammlung keine Neuigkeiten erstellt und den Status nicht geändert. openPetition geht davon aus, dass die Petition nicht eingereicht oder übergeben wurde.

    Wir bedanken uns herzlich für Ihr Engagement und die Unterstützung,
    Ihr openPetition-Team

Pour

Pas encore un argument PRO.

Contre

Pas encore un argument CONTRA.