Region: Paris
Culture

La Générale ne lâchera pas

Petitioner not public
Petition is directed to
La Mairie de Paris et la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
712 supporters
14% achieved 5,000 for collection target
712 supporters
14% achieved 5,000 for collection target
  1. Launched 05/07/2024
  2. Time remaining > 5 months
  3. Submission
  4. Dialog with recipient
  5. Decision

I agree that my data will be stored . I decide who can see my support. I can revoke this consent at any time .

 

Le jeudi 25 janvier 2024, le collectif de La Générale a appris qu’il devrait quitter l’ancien conservatoire du XIVe. La mairie du XIVe et la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris n’ont à ce jour offert aucune perspective concrète d’un autre lieu à faire vivre. 

En 2025, La Générale aura vingt ans.

Vingt ans à mettre en œuvre dans Paris intra-muros un laboratoire de rencontres artistiques, politiques et sociales. Vingt ans à accueillir résidences de travail, concerts, spectacles, expérimentations, séminaires, expositions, assemblées générales, festivals et soirées de soutien.

À vingt ans, on est encore jeune mais assez âgé•e pour tenir à quelques principes : résister aux logiques mercantiles, accueillir gratuitement les artistes – à l’exception d’une adhésion symbolique à l’association – les suivre et les soutenir tout au long de leur parcours, ne pas gentrifier le quartier où on s’inscrit, ne pas exclure, rester aussi indépendant•e•s que possible du mécénat privé, continuer d’apprendre et rester ouvert•e•s à tout : aux besoins urgents, aux ripostes militantes, aux recherches à la vue longue. 

En peu de mots : exercer notre droit à la ville, en tant qu’association loi 1901 déterminée à être et rester notre propre voix en tant que groupement de citoyen•ne•s, en lien direct avec les institutions de la Ville de Paris.

Nous refusons que Paris soit une forteresse dans laquelle les collectifs ne sont qu'admis à « occuper la vacance » pour limiter le squat.

Nous voulons une véritable politique culturelle, sociale et urbaine. Nos expérimentations et nos solidarités ne sont pas une vitrine qu’on renouvelle au gré des saisons.

Nous voulons que la ville produise du commun vivant plutôt que du capital et de la représentation.

La Direction des Affaires Culturelles et la Mairie de Paris doivent s'engager dans la dotation d'un lieu où poursuivre notre travail et fortifier les liens avec celleux qui font La Générale depuis vingt ans. Elles doivent faire respecter le vœu 142 voté le 24 mai 2024 qui assure à La Générale le soutien du Conseil de Paris dans sa recherche.

Nous appelons toutes les personnes qui se reconnaîtrons dans notre détermination et toutes les personnes qui connaissent La Générale à nous soutenir en signant cette pétition et à nous rejoindre pour notre cycle « Droit à la Ville » où nous recevons associations et collectifs français•e•s et européen•ne•s pour réfléchir ensemble sur l'avenir et la défense de la ville en tant que commun.

Nous tou•te•s, avons droit à la ville et y resterons. La Générale ne lâchera pas.

____________________________________________________________

Toutes les actualités : https://www.lagenerale.fr/fr/en-lutte

Reason

POURQUOI NOUS SOUTENIR
La fermeture de La Générale mettrait en péril l'emploi de deux salariées, de deux services civiques, de nombreux intermittent·es et l'accueil d'artistes réfugié·es en résidence, bénéficiant d'accompagnement dans leurs démarches administratives.
Ce sont aussi plus de 100 résidences pluridisciplinaires par an qui ne pourraient plus être accueillies mais aussi, de nombreuses associations partenaires de La Générale, œuvrant dans différents domaines d'intérêt général : Amap Denfert (alimentation), Pinode (radio), Écopolien (écologie), Su Shiatsu (bien-être), Hackerzvoice (informatique), Ciné-club (cinéma), Les Soulèvements de la Terre (société et écologie), Maré Mananga (chorale afroféministe), Velvetyne Type Foundry (typographie) etc. 
Des projets d'éducation artistique et culturelle dans des collèges, lycées, hôpitaux et établissements du champ social sont menacés, ils sont pourtant soutenus par la ville de Paris et la DRAC IDF. Ces projets impliquent notamment des artistes associé·es à La Générale et de nombreuses structures culturelles partenaires en France comme à l'étranger.

HISTORIQUE DU COLLECTIF DE LA GÉNÉRALE
Née à Belleville rue du Général Lassalle en 2005, La Générale anime collectivement un lieu, d’abord situé dans le XIe arrondissement de Paris entre 2009 et 2019, puis dans le XIVe arrondissement, depuis janvier 2020, dans l’ancien conservatoire adossé à l’Annexe de la mairie du XIVe.
La Générale se définit comme un laboratoire de création culturelle, artistique, politique et sociale. On y défend des valeurs telles que l’expérimentation, le partage et l’ouverture, loin des logiques mercantiles et de l’obligation de résultats.
Régulièrement, des événements y sont organisés et tout au long de l’année, des résidences sont accueilles (théâtre, musique, danse, graphisme, radio, écriture, arts plastiques, vidéo, etc.)

Rapport d'activité 2023 : https://lstu.fr/rapport_dactivite_2023

Thank you for your support
Question to the initiator

Link to the petition

Image with QR code

Tear-off stub with QR code

download (PDF)

This petition has been translated into the following languages

Translate this petition now

new language version

News

Sauvegarder l'existences et le développement des lieux sociaux et culturales c'est un droit et un devoir de la République

No CONTRA argument yet.

Why people sign

Directeur de l'Institut d'Etudes Théâtrales de l'université Sorbonne Nouvelle, j'ai initié un partenariat avec La Générale, pour des rencontres et événements de recherche,essentiel pour la vie du département et du laboratoire.

Tools for the spreading of the petition.

You have your own website, a blog or an entire web portal? Become an advocate and multiplier for this petition. We have the banners, widgets and API (interface) to integrate on your pages. To the tools

This petition has been translated into the following languages

Translate this petition now

new language version

Help us to strengthen citizen participation. We want to support your petition to get the attention it deserves while remaining an independent platform.

Donate now